Automatisation des tests : démarche et stratégie

Automatisation des tests

Dans une société en mutation, les entreprises doivent être capables d’améliorer l’efficacité et la qualité de leurs solutions pour les rendre plus efficientes et efficaces. Il est évident de mettre en place des tests automatisés pour garantir la meilleure qualité et détecter un maximum d’anomalies dans les plus brefs délais. Mais saviez-vous que 60 % des projets d’automatisation des tests fonctionnels échouent ? Pour éviter ces écueils, une véritable stratégie d’automatisation des tests doit être développée, mais il faut aussi savoir choisir la bonne stratégie en fonction de vos besoins et contraintes techniques. Suivez donc la lecture !

Pourquoi automatiser des tests ?

L’objectif des tests automatisés est de rendre le test aussi simple que possible avec des scripts, de sorte que le test est exécuté sur cette base. D’où, les résultats sont rapportés et comparés aux résultats des tests précédents. En effet, l’automatisation des tests procure de nombreux avantages sur une entreprise, à savoir :  

  • Économiser du temps et de l’argent
  • Améliorer la qualité du logiciel
  • Augmenter la productivité

Cette vitesse de détection des anomalies permet aux équipes de développement de réduire considérablement le temps nécessaire à la correction. Aussi, sa mise en œuvre peut augmenter la couverture des tests tout en testant régulièrement ou même en continu les fonctionnalités critiques.

De plus, en termes de budget, cela permet de réaliser des économies, car il y a moins de stress pour l’homme, ainsi que d’effectuer la maintenance des tests. Les tests automatisés peuvent être effectués sans intervention humaine.

Cette approche nécessite l’utilisation d’une solution informatique pour analyser le produit sur un itinéraire spécifique et effectuer des actions prédéterminées dans un script. Alors, construisez le succès de vos projets avec arche-informatique.com pour toute démarche et stratégie d’automatisation des tests.

Quelle stratégie pour les tests automatisés ?

Lorsque vous commencez par une approche d’automatisation des tests, vous devez vous rendre compte qu’il n’est pas nécessaire d’automatiser tout. Avec l’agilité dans l’entreprise, les méthodes de travail ont évolué et la fréquence de livraison des logiciels a augmenté.

Certains tests ne peuvent pas être automatisés efficacement, car ils sont trop peu nombreux ou trop précis. D’autres doivent encore attendre que la fonctionnalité se stabilise, il est donc préférable de les exécuter manuellement. De ce fait, avant de procéder à la mise en place de stratégie d’automatisation des tests, il est important de mettre en œuvre une démarche :

  • Modélisation métier
  • Conception test (test unitaire, fonctionnel et automatisé)
  • Scripting

La modélisation métier est une étape préalable, qui permet une collaboration entre métiers, développeurs et testeurs. Cet outil permet la mise en place d’un langage commun et d’une documentation vivante. C’est lors de cette phase de modélisation que l’équipe projet visualise et affine sa stratégie de test, qui peut servir la vision actuelle du projet ou sa vision cible. Lors de la phase de scénarisation, les responsables s’appuient sur les phases de modélisation pour avoir une vision claire.

Comment tirer tous les bénéfices d’une bonne stratégie d’automatisation ?

L’avènement de nouvelles méthodes de conception et l’accent mis sur de nouvelles fonctions posent le problème du test. C’est pourquoi il est préférable de déterminer au préalable quels tests automatiser.

Ensuite, pensez à identifier le responsable de l’exécution des tests. Tout le monde s’accorde sur l’importance d’une stratégie de test claire pour les entreprises, mais le test est un métier à part entière, confronté aux enjeux de compétence, d’objectivité et d’efficacité, il ne doit plus être fait par les équipes de développement.

Ne pas désigner de testeur chargé des tests automatisés ne représenterait donc que la moitié du travail. Enfin, vous devez mesurer correctement le ROI de vos campagnes de tests. Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez ajouter à ces indicateurs : le pourcentage d’anomalies détectées, le temps consacré à chaque campagne de tests ou le temps nécessaire pour la correction.

Le test automatisé : l’essentiel à savoir

Bien que l’automatisation des tests présente de nombreux avantages pour les entreprises, leur mise en œuvre doit être soigneusement préparée et évaluée pour éviter d’éventuelles défaillances. Le gain de temps et d’argent qu’ils promettent ne peut être réalisé que dans la durée, car la mise en place de tests automatisés nécessite un investissement important par rapport aux tests manuels, notamment en termes de temps.

Tous les cas de tests ne sont pas automatisables ou sont difficiles à automatiser. Il y a moins d’intérêt à tester un cas de test qui est peu susceptible de se produire. Pour décider si un cas de test peut être automatisé ou non, vous devez vous poser plusieurs questions :

  • Le test manuel fonctionne-t-il bien ?
  • Le scénario de la campagne de tests est-il répétitif ?
  • La fonctionnalité GUI est-elle stable ?

Pour conclure, l’intelligence artificielle ne remplacera jamais l’intelligence humaine. Les tests automatisés doivent nécessairement s’accompagner de tests manuels, qui doivent être réalisés à certains niveaux pour comparer le produit à usage complexe en conditions réelles.

Les clés de la réussite pour une création d’entreprise
La permanence téléphonique médicale et ses avantages