Pourquoi faire appel à une société de recouvrement pour vos impayés ?

recouvrement

Si votre entreprise est confrontée à des problèmes de factures impayées, l’agence de recouvrement est le partenaire idéal. Il est composé d’experts qui savent comment faire rembourser efficacement les impayés. Professionnels amicaux du recouvrement, ces professionnels peuvent également coordonner les actions des avocats ou des auxiliaires de justice lors de procédures judiciaires.

Rôles et méthodes de travail

La société de recouvrement de dettes a pour mission de reprendre les dossiers des factures impayées des clients et de recevoir les paiements des débiteurs. Elles s’efforcent de recouvrer les créances par étapes afin de protéger au maximum la relation d’affaires entre les créanciers et leurs débiteurs. La société de fermeté doit montrer plus de fermeté à chaque relance, ainsi une de leurs qualités doit être équilibrée entre réconciliation et fermeté. Pour toutes les parties impliquées dans le recouvrement, il est souhaitable que la procédure n’aille pas au-delà de la première phase, le recouvrement amiable. À ce stade, la société de recouvrement de créances fonctionne par envoi d’un rappel par téléphone ou l’envoi d’un courrier, et envoie une lettre de rappel si la première tentative a échoué. À l’échec de la procédure extrajudiciaire, la prochaine étape consiste à passer par la justice. Vous devrez peut-être alors faire appel à une autre profession (avocat ou huissier de justice) pour mener à bien le recouvrement. Plusieurs agences de recouvrement des dettes agissent avec des réseaux d’huissiers de justice et des cabinets d’avocats pour demander une intervention au besoin. Au final, le client peut conserver un interlocuteur unique pour le service sans avoir à s’adresser à d’autres experts. Consulter ce site pour en savoir plus

Accélérez le processus de recouvrement

Le processus de recouvrement effectué par l’agence vous permet de contacter le débiteur rapidement et d’établir un contact privilégié sans intervention. Vous n’avez plus à vous soucier du délai de recouvrement amiable de vos créances, car les mandataires des sociétés de recouvrement de dettes s’occupent de tout et prennent en charge l’intégralité du cycle de recouvrement. La gestion des impayés est déléguée à un expert en recouvrement et vous pouvez vous fier au suivi des dossiers confiés. Les sociétés de recouvrement ont plus de pouvoir que vous. L’agence de recouvrement de votre choix a bien plus de pouvoir que celui qui vous est conféré par un débiteur indiscipliné. La signature d’un contrat avec une agence de recouvrement permettra des connexions plus rapides et plus efficaces avec des clients qui ont été silencieux dans le passé, mais qui se montreront facilement joignables lorsque le processus sera engagé. Des tiers professionnels et fiables, comme l’agence de recouvrement en Belgique, permettent un dialogue individuel à titre d’intermédiaire, permettant de conclure plus rapidement des accords de paiement à l’amiable.

Au soin de la relation client

En embauchant une entreprise recouvrement, les entrepreneurs et les indépendants ont peur de casser la confiance de leurs clients et risquer des relations conflictuelles qui conduisent à la rupture des relations commerciales. Mais c’est tout le contraire qui est garanti par la société de recouvrement puisque l’impact sur l’entreprise est complètement différent. Faire appel à une société de recouvrement de créances professionnelle a un effet positif sur la relation client. Cette solution rassemble des experts en recouvrement professionnels et conviviaux, libérant du temps pour les équipes de direction et commerciales, tout en ajoutant une dimension plus professionnelle aux opérations de recouvrement. À noter que confier immédiatement la procédure amiable de récupération des impayés à un avocat ou à un huissier risque d’être perçu négativement par le client du débiteur. La solution ne doit être utilisée que si le processus amiable de la société de recouvrement échoue.

Faire appel à une société spécialisée en collecte de relevés bancaires
La dématérialisation des factures : quelles obligations légales ?