Comment financer sa trésorerie ?

Financer sa trésorerie permet de couvrir les besoins vitaux d’une société en situation de crise. Souvent, une société qui a besoin de recourir au financement de sa trésorerie demeure en situation de difficultés économiques passagères ou permanentes du fait d’un déséquilibre de l’actif par rapport au passif.

Les avantages de financer sa trésorerie

Pour une entreprise, financer sa trésorerie permet de couvrir régulièrement et/ou durablement ses besoins courants, tel que le besoin en fonds de roulement pour couvrir les charges et cotisations. Ensuite, le besoin du poste clients  permettant de régulariser les impayés et retards de paiement qui peut impacter grandement la rentabilité de l’entreprise. En outre, recourir au financement de sa trésorerie permet de s’acquitter des redevances ainsi que de s’assurer le bon fonctionnement de l’entreprise. Par ailleurs, celui-ci permet d’éviter de procéder au licenciement économique ou d’un éventuel chômage technique partiel ou total en entreprise. Et ce, surtout en cette période de confinement pendant une durée assez longue, la société doit opter pour cette alternative. Enfin, celui-ci vous permet de financer les besoins essentiels en trésorerie en attendant une rentrée d’argent importante. Comme dans le cas des activités saisonnières ainsi que pour supporter l’activité commerciale et/ou professionnelle en période de soudure.

Différence entre financer sa trésorerie, financer son fonds de roulement, financer son stock et financer le poste clients

Financer son fonds de roulement permet de fixer ses passifs, actifs, charges et cotisations, pour le paiement et facture à percevoir, ce qui permet d’évaluer les montants pour faire fonctionner la société pour être dépourvue de décalage financier. Par contre, financer le poste clients fait concourir à la gestion des impayés et des retards de paiement qui peut impacter grandement la rentabilité de l’entreprise. En revanche, financer son stock requiert une enveloppe d’argent pour financer les décalages de trésorerie. Il est possible de faire appel à sa banque pour engager une ligne de crédit ou opter pour l’affacturage. Toutefois, financer sa trésorerie facilite la couverture totale des besoins en liquidité, en caisse ou en banque. Bref, ce dernier englobe le tout. Axonaut vous accompagne dans tous vos process commerciaux.

Comment financer sa trésorerie ?

Il existe divers moyens de financer sa trésorerie. Tout d’abord, il est possible d’opter pour l’affacturage. Celui-ci permet de couvrir la gestion des encaissements et les crédits clients, de financer les factures clients de nature non plafonnée à terme. Ensuite, l’escompte consiste en une facilité bancaire permettant de se porter garant contre les lettres de change ou traites signées par le client débiteur et le fournisseur.  L’escompte est de nature plafonnée et négociable entre l’entreprise et la banque. Aussi, la modalité de financement par balance permet de financer la balance clients sans affecter le mode de facturation. Celle-ci est favorable aux sociétés soucieuses, disposant d’un certain chiffre d’affaires, de maintenir la gestion de leur poste clients. En outre, la modalité de Dailly intéresse la banque à financer intégralement les remises groupées de crédits sans endosser personnellement chaque crédit. Par ailleurs, la MCNE (Mobilisation de Créance Née sur l’Etranger) consiste en une ligne de financement octroyée par la banque pour les crédits exports. Enfin, le procédé de la titrisation repose sur l’acquisition du financement pour compenser la cession des factures concernées. Celui-ci garantit le recouvrement et la gestion des encaissements.

Comment calcule-t-on la trésorerie d’une entreprise ?
Quelles sont les causes pouvant entraîner une baisse de la trésorerie ?