Quelles sont les solutions à court terme pour optimiser sa trésorerie ?

Une entreprise en bonne santé se tient sur une trésorerie saine ; autrement dit, celle-ci constitue une composante-clé de sa viabilité. Gérée avec maladresse, elle peut mettre promptement toute société en péril. Il est possible, heureusement, d’éviter cette situation en mettant en place quelques actions cohérentes qui permettront à chaque entrepreneur d’optimiser à court terme sa trésorerie, notamment à l’aide d’un logiciel de gestion de trésorerie.

Optimiser sa trésorerie commence par se construire une bonne cohérence au niveau du fonds de roulement

« Cohérent », du fait que c’est un indicateur souvent négligé par de nombreux dirigeants. D’une manière générale, votre fonds de roulement doit vous autoriser à régler vos différentes factures sans que celles-ci ne soient en attente des dates de règlement de vos clients. La première solution à court terme à adopter consiste ainsi à suivre de près les tendances de paiement. De ce fait, vous pourrez dresser une meilleure stratégie qui vous évitera des situations où ces paiements vous coûtent du temps au niveau du service client. Se servir d’un logiciel de gestion de trésorerie pourrait être un plus pour une optimisation bien maîtrisée.

L’escompte bancaire, une solution concrète pour une optimisation à court terme

Dans les situations de difficulté, l’escompte bancaire répond au problème de décalages de trésorerie. Étant une opération à court terme, elle se résume à transmettre à une banque ses effets de commerce en échange d’une avance auprès de l’entreprise. Petite remise en mémoire sur l’effet de commerce : on parle d’une sorte de reconnaissance de dette ou encore un titre que l’on peut discuter pour un moyen de paiement. Une solution qui entraîne de ce fait les créances client en action, l’escompte se voit comme un type de crédit permettant une gestion du poste client plus efficace dans un avenir peu distant.

Améliorer sa rentabilité au moyen d’outils efficaces à la gestion de la trésorerie

C’est sans doute une solution d’optimisation qui vous est déjà venue en tête ; et oui, le choix de l’outil de suivi de la trésorerie peut faire toute la différence. Si l’on parle de la planification des flux de trésorerie et de sa régularité, le papier est de loin le moins opérant parmi les éléments à envisager. Puis se situe Excel avec plusieurs possibilités considérables, pourtant pas toujours évident à maîtriser à court terme. Heureusement, le logiciel de gestion de trésorerie prend le dessus : il vous permet non seulement de planifier au mieux l’évolution au niveau des flux, mais de passer également à côté des éventuelles erreurs de saisie.

Comment financer sa trésorerie ?
Comment calcule-t-on la trésorerie d’une entreprise ?